22 mai 2020

Urgent – Nécrologie: Triste Nouvelle,La Musique Africaine En Deuil

Read Time:1 Minute, 7 Second

La culture guinéenne vient d’enregistrer une lourde perte. L’icône planétaire, Mory Kanté vient de rendre l’âme. L’auteur du tube légendaire Yéké-Ké s’est éteint ce vendredi 22 mai 2020 à Conakry.

Le griot électrique, Mory Kante est décédé ce vendredi des suites de maladie, annoncent des médias locaux.

Auteur de 12 Albums et 3 singles dont le plus connu Yéké yéké, chanté en 1988 puis remixé 1996, Mory Kanté est le père de l’artiste Manamba Kanté, épouse de Souleymane Bangoura Soulbang’s.

Il est né le 29 mars 1950, dans un petit village du sud de la Guinée, Albadariya, près de Kissidougou. Son père, El Hadj Djeli Fodé Kanté, est déjà un très vieil homme et Mory compte parmi les plus jeunes de ses 38 enfants. La famille Kanté est une célèbre famille de griots, sortes de poètes, chanteurs, historiens et journalistes à la fois, véritables mémoires vivantes dont le rôle est depuis la nuit des temps de conter en musique les épopées sans fins des familles et des peuples. Les parents de Mory sont tous les deux griots, fonction héréditaire, et son grand-père maternel était un puissant chef de griots à la tête d’une soixantaine d’entre eux. Le destin de l’enfant est donc tout naturellement de devenir un « Djely », terme mandingue pour « griot ».

0 1
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
100 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *