Fin de cavale pour Maréna, qui avait séquestré, volé et violé la dame Anta Kébé

Habib
Read Time:1 Minute, 3 Second

Dakarposte a appris de ses perspicaces radars fureteurs que le sieur M. Maréna est tombé dans la nasse des limiers de la DIC. En cavale, depuis 2016, il a été mis aux arrêts ce mardi 9 avril 2019 par les éléments de la redoutée mais redoutable Division des Investigations Criminelles.

Et, aux dernières nouvelles, il sera présenté au maitre des poursuites (entendez le Procureur de la République) après son audition sur Procès Verbal et bien évidemment sa confrontation avec la dame Anta Kébé. Qui, l’avait pourtant pris sous son aile protectrice. En effet, Maréna, qui était employé comme « Boy » par Mme Kébé a fini par la séquestrer avant de violer cette dernière et in fine voler ses objet de valeur dont des bijoux en or. Son forfait accompli, il se perd dans la nature. Nous sommes en 2016.

La mort dans l’âme, la dame dépose plusieurs plaintes depuis lors, mais aucune trace de Maréna. Plusieurs années s’écoulent. Aucune trace de Maréna.
N’en démordant pas, la victime, qui ne cesse de ruminer sa mésaventure, saisira alors les limiers de la DIC et ses derniers, sans tarder entament leurs investigations. Et de fil en aiguille, ils réussiront, par on ne sait quelle alchimie, à localiser Maréna avant de lui mettre le grappin dessus.

Dakarposte

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Photos nµes: Ce qu'on sait de celui qui voulait faire chanter Serigne Mbacké Ndiaye

Serigne Mbacké Ndiaye avait lancé une alerte à l’endroit de ses amis et proches sur les agissements d’un individu, lequel déclarait détenir des images intimes de lui et lui réclamait la somme de 900 000 F Cfa. Ce maître-chanteur qui se présente comme étant une femme avec le pseudo de […]

Subscribe US Now