Ebola, Choléra : Les mauvaises nouvelles des services d’hygiène

société

Dans le cadre du plan Fagaru 5, la Sous-brigade du service d’hygiène de Dakar était dans la commune d’arrondissement de Dieuppeul-Derklé pour une campagne de désinfection et de sensibilisation contre la fièvre à virus Ebola et le choléra.

Selon Sette Guèye, agent de la Sous-brigade départementale d’hygiène de Dakar, il y a toujours des menaces par rapport à la fièvre à virus Ebola et le choléra. «La fièvre à virus Ébola est une maladie un peu méconnue par la population sénégalaise, car elle avait fait irruption vers les années 2016-2017. Donc, pour éviter des catastrophes sur le territoire national, on a jugé nécessaire de faire des campagnes de sensibilisation, en commençant dans les écoles avant de venir vers les populations pour leur donner la bonne information, afin de faire face à cette épidémie».
S’agissant du choléra, il explique que c’est la maladie des mains sales. «Sur le plan international, c’est la deuxième maladie qui cause plus de morts chez les enfants et les nourrissons. Elle est causée par le vibrion cholérique qui vit dans l’eau souillée ou dans les aliments contaminés. Et c’est une importance capitale de lutter contre ces maladies», a soutenu l’agent du service d’hygiène.
Cependant, pour lutter contre ces maladies, il invite les populations à éviter d’être en contact avec les personnes malades, bien nettoyer les toilettes, se laver les mains, bien protéger les aliments, utiliser de l’eau potable.
Pour la fièvre Ebola, il invite les Sénégalais à ne pas consommer les animaux sauvages (viande de gibier).

Suivre, aimer et partager 🙂
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *