Affaire Cheikh Bethio et Cie : les disciples citent Balla Gaye 2 pour leurs alibis

Habib
Read Time:1 Minute, 16 Second

La défense et la partie civile s’accusent mutuellement devant la Chambre criminelle du TGI de Mbour. Un procès sur lequel planera l’ombre de Balla Gaye 2, qui affrontait Yékini, le jour du double meurtre de Médinatoul Salam.

Quand le spectre des deux lutteurs ressurgit dans les débats d’audience, c’est que tout le monde veut sortir blanchi du procès. De quoi réveiller les souvenirs d’un combat royal pour justifier une absence sur les lieux du crime.

La polémique sur la présence ou non du guide religieux au moment des faits est soudainement venue donner un autre relief à cette affaire. Selon Déthié Pène, épouse de Cheikh Béthio, il n’y a rien non plus qui donne à penser que son mari était présent sur les lieux du crime, à quelque titre que ce soit, le 22 avril 2012. «Cheikh Béthio n’était pas présent sur les lieux. En début de soirée, on s’est retrouvé devant la télé pour suivre le combat Balla Gaye 2/Yékini », a-t-elle témoigné.

Des accusés, que des témoins ont vus sur les lieux du crime, ont aussi clamé leur innocence, disant avoir passé la soirée devant la télé pour regarder le combat royal, remporté par BG2.

Le procès pour meurtre lèvera le couvercle sur un crime qui serait la conséquence de rivalités entre une bande de Thiantacounes, à laquelle appartenaient les victimes, et une autre, celle des « commandos » de Béthio Thioune. D’après les enquêtes, Bara Sow n’était pas ciblé personnellement.

Dakaractu

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

SAgnsé du couple "Soumboulou et Jojo" à la cérémonie des Téranga Awards en images

C’est hier, jeudi 25 avril 2019, qu’avait lieu la cérémonie des Téranga Awards avec la présence des plus grands noms du cinéma sénégalais. Vêtue d’une somptueuse robe de couleur verte, Soumboulou Bathily a sorti le grand jeu avec un “sagnsé” de véritable diva.

Subscribe US Now